Forum shito-ryu Index du Forum
Forum shito-ryu Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Le Bouddhisme

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum shito-ryu Index du Forum -> ¤ Katsuro ¤ -> Culture -> Culture japonaise
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Yojimbo
Modérateurs

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2011
Messages: 224
Masculin 猪 Cochon

MessagePosté le: Dim 22 Mai - 16:57 (2011)    Sujet du message: Le Bouddhisme Répondre en citant

Le Bouddhisme Japonais



D'après la légende, l'introduction du bouddhisme au pays du soleil levant, aurait eu lieu en 552, à cette époque un souverain de Corée envoya au souverain du Yamato une statue de bouddha en bronze doré accompagné de textes bouddhistes. En 592 après des luttes d'influence avec le Shintô le bouddhisme fut déclaré religion d' Etat. Le bouddhisme japonais comprend 12 écoles principales, que l'on classe d'après leur époque d'arrivée :
Nara, capitale du Japon (710-790). École bouddhique Kucha (fondée sur l'Abhidharma-koça de Vasubandhu), Jojitsu (fondé sur le satyasiddhi-çastra de Harivarman), Ritsu (fondée sur l'observance de la discipline «vinaya» du petit véhicule), Hosso (Dharmalaksana «Vijnanavada»), Sanron (sur les 3 sastras fondamentaux de l'école de la vacuité «Madhyâmika»), Kégon (fondée sur l' Avatamsaka sutra). Les écoles Kusha, Jojitsu, Hosso et Sanron appartiennen à la tradition indienne du bouddhisme, la première de façon tout a fait nette au petit véhicule; la seconde s'inscrit dans la zone de transition qui s'étend  de celui-ci au grand véhicule : les deux dernières sont du grand véhicule ainsi que le Kégon qui trouve ses origines en Sérinde et en Chine.
Période Heian arrivées du bouddhisme Tendaï («Tien Taï» du nom du temple la terrasse céleste, basé sur le saddharma pundarika sutra ou sutra du lotus) suite au voyage de Saichô (Kogyo Daishi) en Chine et du bouddhisme Shingon par Kûkaï (Kobo Daïshi) qui fut en Chine à la même époque 804 (basé sur le Tantra de Vairocana, Mahavairocanabhisambodhi et celui du Vajra, Vajracekhara, cette école représentant le Vajrayana japonais).
Période Kamakura introduction du Zen en provenance de Chine à partir de deux écoles chinoise le Rinzaï par le moine Eisaï et le Soto par Dogen, développement de deux courant inspirés par l'Amidisme chinois, le Jodo par Honen et le bouddhisme Shin par Shinran, à la même époque se développa une école portant le nom de son fondateur Nichiren et désirant revenir a une pratique uniquement centrée sur le sutra du lotus, déjà popularisé à l'époque Héian par le Tendaï. Sensiblement à cette époque le Shugendo voie des ascètes des montagnes, les Yamabushis connait un important développement.
Pour être complet, signalons une école particulière de zen, qui s'est développée au Japon au 17ème siècle, l'école Obaku. Un maître Chan chinois renommé Yin-yuan (Ingen) après avoir fui le Chine, suite à la chute des Ming devant les mandchous, se réfugia au Japon et créa l'école Obaku du nom d'une montagne chinoise Houang Po, nom qui fut donné par extension à Hsi-yuan le maître de Lin Tsi . Il est a noter que ces moines chinois se considéraient comme des disciples de Lin Tsi (rinzai) tout en incluant dans leur pratique l'amidisme et des éléments tirés du Mi Tsung, l'ésotérisme chinois.
Depuis quelques années le Japon, inspiré en cela par la constitution américaine, a vu un développement important de nouveaux mouvements religieux. En règle général on peut les classer en deux ou trois catégories. Ceux inspirés par le Shintoisme comme Mahikari ou Tenrikyo avec à leur tête une personne inspirée par un dieu ou un kami particulier, ceux inspirés par le bouddhisme du sutra du lotus comme le bouddhisme Reiyukai ou la Soka Gakkaï, ou encore ceux se réclamant du bouddhisme ésotérique comme Shinnyo-En. Enfin les syncrétiques mélangeant divers aspects et se retrouvant autour d'une figure emblématique comme ce fut le cas pour Aum Shinrikyo. Pour ne pas faciliter les choses, les grandes écoles, du fait du système des lignées, sont elles-mêmes subdivisées en une multitude d'écoles et courants particuliers, ce qui fait qu'il y a actuellement plus de 184000 groupes religieux répertoriés au Japon.


http://www.buddhaline.net/annuairedubouddhisme/japon.html
_________________
D'une façon générale, la voie du guerrier est l'acceptation de la mort.
Miyamoto Musashi


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Dim 22 Mai - 16:57 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum shito-ryu Index du Forum -> ¤ Katsuro ¤ -> Culture -> Culture japonaise Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template zenGarden created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com